Normes électriques NF C 15-100Une enquête menée par l’Observatoire National de la Sécurité des installations Electriques, concernant les normes électriques de sécurité, a montré que:

– 7 millions de logements en France ne répondent plus aux règles de sécurité;
– 2,3 millions d’installations électriques sont très dangereuses;
L’enquête a attiré l’attention sur le fait que chaque année, on déplore plus de 80 000 incendies d’origine électrique et des milliers d’accidents corporels.

Les raisons de ce constat alarmant sont multiples, voici les principales causes:

1. l’usure du temps et le manque d’entretien
2. l’absence ou la défectuosité du réseau de terre
3. l’absence de protection contre les contacts indirects,
4. les surcharges des circuits, des pièces accessibles d’appareillage sous tension

La norme NF C 15-100 régit les installations électriques à basse tension dans l’habitat individuel et collectif et s’applique aussi bien aux bâtiments neufs qu’à la rénovation des anciennes installations électriques.

Elle prend également en compte les dispositions réglementaires relatives à l’accessibilité aux personnes handicapées.

Les 5 disposition minimales de sécurité d’une installation électrique

Une installation électrique défaillante présente un risque important d’électrisation et cause plus d’1/4 des départs de feu. Une installation électrique existante dans une maison individuelle ou un appartement doit répondre à 5 dispositions minimales de sécurité.

  1. Présence d’un appareil général de commande et de protection de l’installation, en principe le disjoncteur de branchement. Interrompre en un lieu la totalité de l’alimentation électrique en cas d’incident ou d’intervention sur l’installation.
  2. Présence d’une liaison équipotentielle dans chaque local contenant une baignoire ou une douche et respect des règles liées aux volumes dans ce type de local. Protéger les personnes contre les risques d’électrocution qui sont aggravés par la présence d’eau.
  3. Présence d’au moins un tableau de répartition comportant les dispositifs de protection des circuits contre les surintensités. Regrouper les dispositifs de commande et de protection de tous les circuits. Eviter les échauffements anormaux des conducteurs pouvant provoquer des incendies.
  4. Présence d’une prise de terre et de son circuit de terre associé à une protection par dispositif différentiel à l’origine de l’installation. Prévenir tout contact d’une personne avec des masses métalliques anormalement mises sous tension et pouvant entraîner l’électrocution.
  5. Absence de tout risque de contact direct avec des éléments sous tension pouvant entraîner l’électrocution, et de tous matériels devenus dangereux. Prévenir tout contact d’une personne avec des parties de l’installation sous tension pour éviter le risque d’électrocution. Identifier les matériels trop anciens et devenus dangereux.

La Gaine Technique Logement (GTL) regroupe en un seul emplacement toutes les arrivées et tous les départs des réseaux de puissance. Elle doit permettre des extensions de l’installation électrique aussi aisées que possible et faciliter les interventions en toute sécurité. En rénovation, la GTL n’est exigée que dans le cas d’une rénovation totale avec redistribution des cloisons.

Emplacement de la GTL
La GTL est située :
– Soit à l’intérieur du logement, de préférence à proximité d’une entrée principale ou de service
– Soit dans un garage ou local annexe

Destination de la GTL
La GTL doit contenir :
– Le tableau de répartition principal
– Le panneau de contrôle s’il est situé à l’intérieur du logement
– 2 socles de prise de courant 2P + T 16 A protégés par un circuit dédié
– Le tableau de communication
– Les autres applications de communication lorsqu’elles sont prévues
– Eventuellement, un équipement domotique, une protection anti-intrusion

La GTL peut être en salle, semi-encastrée, encastrée.